Formation

La diversité des métiers [de l'informatique]

disqueUtiliser son téléphone portable, payer par carte bancaire, conduire sa voiture, envoyer un email : tous ces gestes du quotidien impliquent de faire appel aux nouvelles technologies. Autant dire qu’il est impossible aujourd’hui de se passer d’informatique ou d’électronique.

Le secteur affiche une bonne dynamique avec 600 000 personnes en poste et des besoins de recrutements sans cesse renouvelés : chaque année on en comptabilise entre 20 et 30 000, du fait d’un marché croissant, d’une complexification dans le domaine technique et de nombreux départs à la retraite.

Principaux débouchés pour les férus d’informatique

Les 21 000 ESN (entreprises de services du numérique, ex SSII) proposent à elles seules près de 80 % des postes disponibles, notamment pour des postes de conseil en organisation et d’intégration de logiciels. Les profils qui les intéressent sont évidemment qualifiés et surtout formés aux dernières avancées technologiques, autrement dit des jeunes diplômés d’écoles d’ingénieurs ou d’IUT.

Parallèlement, les entreprises quel que soit leur secteur d’activité ainsi que les administrations cherchent aussi à recruter des spécialistes en informatique pour la protection et la maintenance de leurs systèmes, notamment à l’heure des guerres numériques et de la multiplication des piratages.

De même, le niveau élevé d’équipement des particuliers s’accompagne d’un développement important des entreprises de vente et de réparation de matériel informatique qui engendre un besoin en commerciaux spécialisés dans ce domaine, en techniciens de maintenance et spécialistes de l’assistance aux utilisateurs.

Enfin, le développement d’internet dans tous les domaines de la vie personnelle et professionnelle et la multiplication des supports (mobiles, tablettes) a accru les opportunités de travail pour les informaticiens. Créer des outils, des logiciels, des programmes et des applications pour internet, les diffuser, les installer et en assurer la maintenance : autant de débouchés intéressants

Les trois axes principaux des métiers de l’informatique

Concevoir et développer

le plus généralement sous la direction d’un chef de projet qui consigne les besoins du client dans un cahier des charges, le développeur (« codeur » est le vocable à la mode aujourd’hui) est souvent intégré dans une équipe de développement. En s’appuyant sur divers langages informatiques, il écrit les lignes de code nécessaires à la conception des applications informatiques, il programme les fonctionnalités qui correspondent aux besoins du client, intègre des modules, participe aux tests de validation, réalise la documentation technique, s’occupe du suivi et de la maintenance des applications tout au long de leur vie. Il peut également former les utilisateurs. Suivant la taille du projet, il peut être amené à participer à l’analyse fonctionnelle.

Gérer et Piloter

L’administrateur système et réseaux installe et paramètre le réseau informatique de l’entreprise. Il veille ensuite à ce que tous les équipements du réseau fonctionnent et que tous les utilisateurs aient un accès rapide à ce système d’information. Il donne également l’autorisation aux nouveaux utilisateurs de se connecter. L’une de ses missions les plus importantes consiste à veiller à la sécurité et à la sauvegarde des données sur le réseau complet. En cas de panne ou d’incident, il doit se montrer réactif et effectuer les réparations nécessaires dans les plus brefs délais. Son travail ne s’arrête pas là : grâce à une veille technologique permanente, il cherche à optimiser le système en testant de nouveaux matériels.

L’administrateur de base de données quant à lui est responsable de la « database », la bibliothèque numérique de l’entreprise qui regroupe toutes les données relatives à son activité. Son rôle premier est de rédiger les principes de définitions de données. Il en est responsable et doit assister les utilisateurs dans leur consultation, par exemple, il gère les droits d’accès aux données. L’ingénieur de base de données veille à la structuration, sauvegarde et organisation de ce stock. Il fait aussi du développement, derrière cette fonction de diffusion, il peut rendre ces informations explicites, outiller et animer les logiciels de données. Cela fournit un socle aux décisions de l’entreprise. C’est pourquoi il doit être attentif aux évolutions et besoins.

Installer et Assister

« Hotliner » (technicien spécialisé en « helpdesk », c’est-à-dire à partir d’une prise en main à distance), technicien d’assistance en informatique, vendeur conseil en micro informatique sont les principaux métiers représentés dans cette catégorie. Ces techniciens sont les véritables docteurs des micro-ordinateurs et les sauveurs des utilisateurs dépassés par leur machine. Débusquer les « bugs », neutraliser les virus, dépanner l’utilisateur et le conseiller, le tout en gardant un calme olympien, voilà leur quotidien. Ils doivent avoir des connaissances en informatique et en électricité et suivre des stages de perfectionnement pour suivre l’évolution du matériel. Il leur faut également des qualités d’écoute, de patience et le sens du service afin de comprendre les besoins des utilisateurs et d’y répondre au mieux.